Déjà inscrit ? Se connecter

Insertion professionnelle : quelles formations vers quels emplois ?


Pour vous aider à choisir une formation professionnelle adaptée aux besoins du monde économique, la Région et les académies ont interrogé en 2017 les 26 171 jeunes ayant quitté le système scolaire à l’issue d’un CAP, un bac pro, un BTS ou un brevet professionnel. Les résultats de ces enquêtes ont pour objectifs de connaître leur devenir professionnel et d’orienter vos choix de formation vers les métiers qui offrent les perspectives de recrutement les plus favorables.

50 % des jeunes en emploi

Sur l’ensemble de ces jeunes, 18 578 avaient suivi la voie scolaire (71 %), et 7 593 avaient suivi une formation en apprentissage (29 %). Sept mois après la fin de leur formation, la moitié d’entre eux occupaient un emploi. On observe cependant des différences en fonction :

  • de l’obtention du diplôme ou pas
  • du niveau du diplôme préparé
  • du type de voie : scolaire ou apprentissage
  • du domaine de formation.

L’obtention du diplôme…

…est déterminante pour l’insertion professionnelle ! 53,3% des jeunes ayant obtenu leur diplôme déclarent être en emploi 7 mois après leur sortie de formation, contre seulement 39% pour ceux n’ayant pas obtenu leur diplôme.

Plus le niveau du diplôme est élevé…

…plus l’insertion professionnelle est facilitée. Le taux d’emploi augmente en effet avec le niveau du diplôme : 40 % en CAP, 42 % en bac pro, 64 % en BTS et 77 % en brevet professionnel (BP).

L’apprentissage est un vrai plus

On constate une grande différence dans l’insertion professionnelle des jeunes qui ont suivi une formation scolaire et ceux ayant bénéficié d’une formation en apprentissage. En CAP, le taux d’emploi est de 27 % en voie scolaire et 55 % après un apprentissage, en bac pro, il est de 40 % en scolaire et 64,7 % en apprentissage. En BTS, l’écart est aussi important : 58,6 % contre plus de 80 % ! Le BP est une formation qui ne se prépare qu’en apprentissage.

De plus, les anciens apprentis sont deux fois plus nombreux à décrocher un CDI que les jeunes ayant suivi la voie scolaire. Cela s’explique par l’expérience professionnelle qu’ils peuvent faire valoir dès la sortie de leurs études. Au contraire, à l’issue d’une formation par voie scolaire, les jeunes commencent souvent par des contrats non-durables (CDD de moins de 6 mois).

Les 5 domaines de formation qui insèrent le mieux

Tous les domaines professionnels n’offrent pas les mêmes débouchés. Dans cette étude, on observe que les cinq domaines qui recrutent le plus les jeunes à l’issue de leur formation sont :

  • la santé : 83 % d’insertion professionnelle
  • la banque / assurance : 80 % d’insertion professionnelle
  • les transports : 76 % d’insertion professionnelle
  • l’agriculture / environnement : 61 % d’insertion professionnelle
  • la production des industries de transformation : 58,6 % d’insertion professionnelle

Choisissez votre formation

Pour plus d’informations sur les formations accessibles en région Hauts-de-France, rendez-vous sur le site du C2RP  : saisissez la formation ou le domaine de formation recherché et vous obtiendrez une liste de toutes les formations dispensées dans la région. Vous pourrez préciser votre recherche en fonction du lieu, du type de formation et de son financement.
Pour chaque formation, vous pourrez accéder aux objectifs, contenus, modalités d’inscriptions, ainsi qu’au taux d’emploi 7 mois après la sortie de formation.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur