Déjà inscrit ? Se connecter

Proch’Emploi : quand la formation mène à l’emploi


Après un bac professionnel et un BTS en électrotechnique, j’ai enchainé les missions intérim, mais mon objectif était de décrocher un emploi stable, raconte Mathieu Brunois, 21 ans. Je me suis donc inscrit à la mission locale qui m’a invité à participer à une réunion organisée par la Région, qui mettait en relation employeurs et demandeurs d’emplois.
À cette occasion, Mathieu rencontre Jean-Pierre Cattoen, chef de file métiers travaux publics de la plateforme Proch’Emploi de Marcq-en-Baroeul (59). “Je suis aussi président du groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) des professionnels des travaux publics, explique ce dernier. À ce titre, nous proposons aux demandeurs d’emplois intéressés des contrats de professionnalisation de 12 à 18 mois pour les former aux métiers des travaux publics.

Une formation adaptée aux besoins de l’entreprise

En alternance dans l’entreprise Claisse-environnement, Mathieu se forme donc pendant 12 mois en électromécanique pour devenir technicien de maintenance industrielle dans l’entretien des stations d’épuration. “Cette formation a été très enrichissante, j’ai acquis de l’expérience en tant de technicien sur le terrain, mais aussi en tant qu’employé dans le monde du travail. Aujourd’hui, je suis en CDD jusqu’en juin avant de signer un CDI.”

Au quotidien, il s’agit de programmer et gérer les automates, de prévenir les problèmes qui peuvent se présenter dans les stations ou intervenir en cas de besoin sur l’un des 800 sites de la métropole lilloise. “Ce n’est pas un travail facile, mais tout est mis en œuvre pour qu’on travaille dans les meilleures conditions. En un an, j’ai aussi passé mon permis et l’entreprise me fournit un véhicule, ce qui me permet d’assurer des astreintes en toute autonomie“, explique Mathieu.

De nombreux postes à pourvoir

On a rarement des candidats comme lui, se félicite Frédéric Pissonnier, son employeur. Il avait déjà une bonne formation en électricité, il ne lui manquait que l’aspect mécanique. Grâce à ses compétences et à son investissement, il a su rassurer les plus sceptiques au regard de l’insertion professionnelle. Les métiers des travaux publics ne semblent pas forcément valorisants, mais on peut y faire carrière, il y a de vraies possibilités d’évolutions !Deux postes similaires à celui de Mathieu sont à pourvoir dans son entreprise et de nombreux autres dans tout le secteur des travaux publics… Avis aux amateurs !

Cet article Proch’Emploi : quand la formation mène à l’emploi est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur