Déjà inscrit ? Se connecter
Tournage long métrage "Copacabana" au château de Tilloloy

Les métiers de l’audiovisuel


Le vendredi 9 juillet dernier, Proch’Orientation proposait un webinaire consacré aux métiers de l’audiovisuel, en partenariat avec Séries Mania. L’occasion de parler des formations dispensées en Hauts-de-France pour accéder aux métiers de ce secteur.

Avec plus de 30 000 professionnels (techniciens, comédiens, entrepreneurs), 2 000 entreprises, trois sites d’excellence (la Plaine images à Tourcoing, la Serre Numérique à Valenciennes et Arenberg Créative Mine à Wallers), la communauté de l’image de la région Hauts-de-France compte parmi les plus dynamiques de France. Le cinéma, la télévision et la radio sont les 3 piliers de l’audiovisuel. Les énergies créatives de ce secteur porteur d’emploi sont réunies au sein du Campus des Métiers et des Qualifications d’excellence Image et Design.

Nous vous proposons un retour sur quelques métiers présentés lors du webinaire.

Les métiers des séries

Jouer la comédie, écrire des scenarii ou produire vous intéresse ? Découvrez les formations en Hauts-de-France qui préparent à ces métiers :

Devenir comédienne ou comédien (actrice ou acteur)

En plus d’une bonne dose de talent, prendre des cours de théâtre s’avère indispensable pour devenir acteur car la sélection est rude ! Intégrer une classe d’art dramatique tôt, dès le collège en activité extrascolaire par exemple, augmente vos possibilités d’intégrer un cursus dans ce domaine. Notez que l’accès aux formations de théâtre se fait majoritairement sur concours.

La voie idéale est de s’inscrire et suivre des cours au conservatoire pour décrocher le Brevet d’Etudes Théâtrales (BET). Celui-ci donne accès au concours d’entrée en Classe Préparant à l’Enseignement Supérieur (CPES) aux Conservatoires à rayonnement régional d’Amiens (80) et de Lille (59) ainsi qu’aux Conservatoires à rayonnement départemental d’Arras (62) et de Tourcoing (59). Le diplôme national d’orientation professionnelle d’art dramatique proposé au Conservatoire à rayonnement départemental d’Arras (62) permet de préparer en 2 ans aux concours d’entrée des écoles supérieures d’art dramatique. Le Diplôme national supérieur professionnel de comédien (bac +3) est proposé par l’Ecole du Nord (59), l’entrée est sur concours (le prochain en 2024).

La licence en arts peut également conduire au métier de comédien (voir ci-dessous).

Scénariste, metteur en scène, producteur

La licence mention arts du spectacle (bac +3) est accessible en première année après le bac, via la plateforme Parcoursup, ou en 2e ou 3 années après une classe préparatoire littéraire. Cette formation permet d’envisager les métiers de comédien, de l’enseignement, de la gestion de production et de la diffusion, de la mise en scène de spectacles vivants, de production et administration de spectacle, ou de réalisation cinématographique et audiovisuelle. Il est conseillé, pour accéder à ces métiers, de poursuivre en Master (bac +5).

Licence préparée à l’Université d’Artois (62), à l’Université de Picardie Jules Verne (80) et à la l’Université catholique de Lille (59) en lien avec l’Université d’Artois.

L’Université de Lille (59) propose quant à elle la licence arts parcours études théâtrales ou parcours formation du comédien professionnel et auteur dramatique.

Le BTS métiers de l’audiovisuel option gestion de la production proposé par le lycée Jean Rostand à Roubaix (59) ouvre la voie pour devenir chargé de production.

L’Université Polytechnique des Hauts-de-France (UPHF) à Valenciennes (59) propose quant à elle un Master Arts parcours type Arts et Management Artistique.

Notez que Séries Mania Institute développe également des formations pour les scénaristes et proposera bientôt des formations aux jeunes… à suivre !

Les métiers en coulisse

Films, séries, publicités… ne pourraient pas exister sans les métiers « techniques ». Pour y accéder, différentes formations existent du CAP à bac +5, parfois en alternance.

Zoom sur le métier de décorateur-scénographe

Ce professionnel réalise un décor correspondant au style et au budget du projet. Créativité et ingéniosité sont de mise ! 3 à 5 années d’études sont nécessaires après le bac pour exercer cette profession :

Le diplôme national d’art (DNA) option design, de niveau bac+3 dispensé à l’ESAD d’Amiens (80) et l’ESAD de Valenciennes (59).

Le diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE) option espace, de niveau bac+3 proposé par le lycée polyvalent privé Saint-Denis à Saint-Omer (62) et l’Ecole supérieure des arts appliqués et du textile (ESAAT) à Roubaix (59).

Le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) option art, de niveau bac+5 est proposé par plusieurs établissements des Hauts-de-France : l’ESAD de Valenciennes (59), l’école supérieure d’art du Nord Pas de Calais site de Dunkerque (59) et de Tourcoing (59).

Pas de production audiovisuelle de qualité sans ingénieur du son!

Ce professionnel choisit les équipements et les techniques à mettre en œuvre pour réaliser sa prestation en fonction de l’acoustique du lieu. En Hauts-de-France, les formations vont de bac+2 à bac+3 :

Le brevet de technicien supérieur (BTS) Métiers de l’audiovisuel option métiers du son, de niveau bac+2, est proposé au lycée Henri Martin à Saint-Quentin (02) et au lycée Jean Rostand à Roubaix (59).

La licence professionnelle mention techniques du son et de l’image, de niveau bac+3, est dispensée au lycée Henri Martin à Saint-Quentin (02).

Si vous voulez en savoir plus sur les métiers de l’image et du design, rendez-vous sur le site du CMQ d’excellence Image et Design où vous trouverez toutes les informations sur les parcours de formation proposés dans notre région. Plutôt intéressé par les métiers de l’animation ? Revivez le webinaire consacré aux métiers des jeux vidéo, de l’animation et du design . Enfin, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès d’un psychologue de l’Education nationale pour faire le point sur votre projet d’orientation : liste des CIO de l’académie de Lille, liste des CIO de l’académie d’Amiens.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur