Déjà inscrit ? Se connecter

L’entreprise Nigay s’implante dans les Hauts-de-France


La société historique Nigay, fondée en 1855 et spécialisée dans la fabrication de caramel, s’installe dans les Hauts-de-France, à Nesle (80).
20 millions d’euros seront investis dans la construction de cette unité de production. Une vingtaine d’emplois est attendue. Cette implantation, dont les premiers coups de pioche devraient être donnés cet automne pour une livraison à l’horizon 2019, viendra renforcer l’activité du groupe, leader français dans la fabrication de caramels aromatiques et colorants.

L’agriculture des Hauts-de-France, atout n°1

Les Hauts-de-France ont d’importants atouts qui ont convaincu Nigay, originaire de Feurs dans la Loire (42), de faire le choix de s’installer dans notre région. En particulier, la proximité de matières premières agricoles comme le saccharose extrait de la betterave sucrière ou les sirops de glucose issus d’amidon de blé et de maïs qui servent directement à la fabrication du caramel. Les produits réalisés (sous formes liquide, pâteuse, en poudre ou en éclats) sont ensuite destinés aussi bien aux artisans pâtissiers qu’aux grands groupes alimentaires. L’entreprise est l’un des clients de Tereos, géant du sucre et l’un des moteurs de l’économie régionale.

En attendant le canal Seine-Nord Europe

Autre atout des Hauts-de-France, la perspective de la réalisation du canal Seine-Nord Europe constitue un “plus” significatif pour l’acheminement des marchandises vers les grands ports de la mer du Nord et de la Manche (Anvers, Rotterdam, Zeebrugge). L’entreprise emploie actuellement près de 200 personnes. Elle assure une production annuelle de 59 000 tonnes et réalise un chiffre d’affaires de près de 65 millions d’euros.

Cet article L’entreprise Nigay s’implante dans les Hauts-de-France est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur