Déjà inscrit ? Se connecter

L’art sans fard de Jean-Michel Bouchard


Un savoir-faire forgé auprès des Compagnons

Le soleil se lève sur Fresne-Léguillon, un petit village de 500 âmes du sud de l’Oise. Dans la rue nationale, les bruits de marteaux résonnent dans l’atelier de l’entreprise JMB Taille de Pierre. En compagnie de ses employés, Jean-Michel Bouchard travaille à la remise en état d’un dais, habituellement présent dans une église de la région mais abîmé par les ravages du temps. Sous les mains expertes du tailleur de pierre et après plusieurs centaines d’heures de travail, les sculptures de ce massif chef-d’oeuvre religieux retrouvent leur lustre d’antan.

Derrière sa barbe foisonnante, le sourire toujours vissé aux lèvres, Jean-Michel est fier d’exercer son art sur ses terres natales. Son atelier, où travaillent au quotidien des tailleurs de pierre professionnels, a des airs de cathédrale. Ici trônent, au milieu des blocs de pierre et des espaces de travail, des blasons, des cheminées et autres chapiteaux finement ciselés.

J’ai découvert la taille de pierre à 17 ans, au moment où je réalisais que le système scolaire ne me convenait pas. Sur le chantier de la cathédrale de Rouen, j’ai été fasciné par le savoir-faire d’hommes hors du commun : les Compagnons“, explique l’artisan qui porte fièrement les anneaux d’or sur les lobes de ses oreilles, les signes de la liberté d’un mouvement né au Moyen Age. “Ils m’ont directement donné des outils et m’ont expliqué leur travail. Ce fut une révélation.

Jean-Michel Bouchard se lance alors sur les pas des descendants des bâtisseurs médiévaux. Leur fonctionnement reste inchangé depuis des décennies : chaque jeune qui veut s’initier au compagnonnage doit suivre une formation basée sur l’apprentissage, la vie en communauté, le partage des savoirs et le voyage, le fameux Tour de France. “J’ai commencé mon apprentissage à Marseille. Je me suis baladé partout en France et j’ai enchaîné les chantiers prestigieux : je suis passé d’un chantier sur la cathédrale de Tours au chevet de la Sainte-Chapelle à Paris, en passant par les Vosges, la Ville Rose… Au bout de 15 ans, je dirigeais les travaux de la cathédrale du Caire, en Égypte.”

De l’or au bout des doigts

En 1997, à la fin de son Tour de France, le compagnon pose son burin, son équerre, son compas et son marteau dans son village natal de Fresne-Léguillon. Son objectif : vivre de sa passion et apprendre les rudiments du métier aux jeunes. “Pendant mon apprentissage du métier, j’ai découvert les différentes variétés de pierres et les multiples façons de les travailler. Mais je dois continuer, tous les jours, à façonner l’or que j’ai entre les doigts, à me documenter, à me former.

Au fil des années, Jean-Michel Bouchard parfait donc son art. En 2004, cet habitant des Hauts-de-France remporte le concours de Meilleur ouvrier de France. Quelques années plus tard, son entreprise – JMB Taille de Pierre – est labellisée Entreprise du patrimoine vivant. “C’est la consécration, la reconnaissance d’un travail exécuté dans les règles de l’art. Le tailleur de pierre possède une expertise et un savoir-faire très particuliers, que l’on ne retrouve dans aucun autre corps de métier. Voilà pourquoi je peux travailler à la fois sur un chantier de rénovation d’une église de village ou d’un fronton de mairie et construire, pour un couple de particuliers, un escalier monumental ou une salle de bains. Je fais toujours du sur-mesure.

A la fin de l’année 2014, après plus de trente ans d’exercice, il a reçu le prix national Stars et Métiers, qui récompense les chefs d’entreprises artisanales pour leur savoir-faire et la réussite de leurs projets innovants. “Depuis 1997, j’ai formé 27 jeunes à la profession très exigeante de tailleur de pierre. C’est un métier-passion, que je me dois de transmettre aux générations suivantes, comme me l’ont enseigné les Compagnons.

Partout où il passe, sur les pierres des cathédrales comme dans le cursus de ses étudiants, Jean-Michel Bouchard laisse pour toujours son empreinte.

Cet article L’art sans fard de Jean-Michel Bouchard est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur