Déjà inscrit ? Se connecter

Frizbiz prend son envol


Frizbiz, une start-up made in Hauts-de-France et soutenue par la Région, révolutionne l’univers du bricolage.

Frizbiz, c’est le Blablacar ou le Airbnb du bricolage. Basée à Euratechnologies, cette start-up a vu le jour en juin 2013. “Quand je me suis installé à Londres il y a quelques années pour mon travail, je ne connaissais personne pour m’aider pour le déménagement ou pour monter des meubles. C’est de là que m’est venue l’idée de Frizbiz“, raconte Augustin Verlinde, le co-fondateur de Frizbiz.

Frizbiz est une plateforme web dédiée aux services de l’habitat entre particuliers. “On a tous besoin d’un petit coup de main de temps en temps pour bricoler, monter un meuble ou déménager. Sur Frizbiz, on va mettre en relation des gens qui ont besoin d’aide auprès de jobbers qui eux, ont la disponibilité et les compétences pour le faire “, explique Augustin Verlinde.

200 000 jobbers en France

Un jobber, késako ? C’est un bricoleur qualifié. “Nous comptons aujourd’hui plus de 200 000 jobbers sur tout le territoire national. Nous avons beaucoup de retraités, mais aussi des étudiants ou des cadres qui occupent leur temps libre et veulent arrondir leur fin de mois, présente-t-il. Dans les clients, on trouve aussi beaucoup de gens qui veulent apprendre à bricoler. Ils font appel à un jobber au début, pour que ce dernier leur montre comment faire, puis ils font eux-mêmes leurs travaux.  Il ne s’agit pas seulement de relation prestataire-client. Il y a des échanges et du lien social qui se créent.

Prestation assurée, paiement sécurisé

Le principe est simple. Le particulier dépose son annonce gratuitement sur la plateforme Frizbiz.com. En moins de 15 minutes, il reçoit les offres des jobbers se trouvant à proximité de chez lui et correspondant à son annonce. Chaque jobber fixe son tarif. Les prestations sont entièrement assurées par Frizbiz et le paiement s’effectue en ligne, une fois la prestation effectuée et après que le particulier et le jobber se sont donné une note mutuellement.  “C’est un système d’e-reputation. Comme vous pouvez noter un restaurant ou un hôtel, vous notez le travail effectué. Cela permet d’avoir des jobbers certifiés.

En 4 ans d’existence, la jeune entreprise connaît une forte croissance. “Nous sommes aujourd’hui 16 collaborateurs, relate Augustin. Nous avons signé des partenariats avec de grandes enseignes comme Leroy Merlin ou Ikea, ce qui nous offre une belle visibilité. Le bouche à oreille, aussi, fonctionne bien.

Cet article Frizbiz prend son envol est apparu en premier sur Région Hauts-de-France.

Ambassadeur des métiers

A quoi ressemble votre quotidien ?
Quel a été votre parcours de formation pour accéder à votre poste actuel ?
Quelles sont les perspectives de votre métier ?
Qui de mieux placé que vous pour expliquer aux jeunes les réalités d’un secteur ou d’une fonction ?

Je deviens ambassadeur